Programmes


La Mutuelle est consciente des défis que représente la saine gestion d’édifices religieux. Pour encourager et soutenir les efforts des membres en matière d’entretien et de prévention, trois programmes d’aide ont été mis sur pied par le Centre d’entraide et de prévention.

SÉCURalarme est un programme de subvention pour les bâtiments ayant des systèmes de détection incendie qui étaient non reconnus par l’ancien programme de la Mutuelle, mais qui, désormais, répondent aux nouveaux critères inspirés du Code de construction.

Pour adhérer au programme, les conditions sont :

  • Avoir des systèmes avec relais conforme à une centrale de surveillance et avec une priorité d’appel aux pompiers.
  • Avoir des détecteurs d’incendie couvrant au minimum les locaux désignés par le Code de construction et de sécurité du Québec : salles électriques et mécaniques, puits d’escalier et d’ascenseur, locaux d’entreposage et de conciergerie, buanderie, logements et corridors d’issue.
  • Avoir des stations d’alarme d’incendie manuelles installées près des portes de sortie à chaque étage du bâtiment.
  • Avoir des cloches ou klaxons installés pour assurer un son soit audible (65 ou 75 dB) dans toutes les parties du bâtiment.

Les frais d’ajout ou de modification des installations des systèmes de détection d’incendies sont exclus même si les travaux sont nécessaires pour répondre aux conditions énumérées ci-haut ou à la suite d’un agrandissement, d’une transformation ou d’un cloisonnement du bâtiment protégé.

Pour plus d’information sur ce programme, CLIQUEZ pour contacter le Centre d’entraide et de prévention.

SÉCURamiante a été mis sur pied pour donner suite à la demande de la CNESST (Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail) à tous les propriétaires d’immeubles publics construits avant 1999 de procéder, avant le 6 juin 2015, à des mesures d’investigation et de correction quant à la présence potentielle d’amiante, et ce, par la tenue d’un registre de gestion de l’amiante.

  • Ce programme, grâce à une entente-cadre avec des experts indépendants, permet à tous les membres de la Mutuelle de se conformer à la réglementation de la CNESST dans un délai raisonnable et à un prix abordable.
  • Mentionnons toutefois que la participation à ce programme ne relève pas les membres de leurs obligations réglementaires.

Pour plus d’information sur ce programme, CLIQUEZ pour contacter le Centre d’entraide et de prévention.

SÉCURimmeuble est un programme d’aide. Il vise à dresser un portrait clair de la situation du ou des bâtiments des membres participants et à aider les administrateurs à prendre les bonnes décisions pour notamment éviter d’éventuelles dégradations ou encore des poursuites en responsabilité.

TROIS OBJECTIFS

  • Accompagner et soutenir les gestionnaires préventifs (prévoyants) qui désirent prendre soin de leurs immeubles religieux.
  • Sensibiliser les administrateurs aux conséquences de leurs décisions quotidiennes visant à maintenir leurs immeubles sécuritaires pour les personnes qui les fréquentent (employés, bénévoles, paroissiens, etc.).
  • Veiller à ce que les décisions des conseils d’administration soient prises en harmonie afin d’éviter l’inaction ou la mise en responsabilité.

QUATRE OUTILS ESSENTIELS

SÉCURimmeuble s’appuie sur quatre outils essentiels pour favoriser la bonne gestion d’immeubles à court, moyen et long terme :

  • Une évaluation sommaire de la situation financière, immobilière et des ressources humaines disponibles du participant.
  • L’étude de carnets de santé d’un architecte ou d’un ingénieur en bâtiment et/ou d’un rapport d’un expert-conseil en bâtiment certifié.
  • Un carnet d’entretien préventif pour faciliter le travail des bénévoles responsables de la maintenance des bâtiments.
  • Un fonds de prévoyance pour assurer la pérennité des immeubles religieux.

Pour plus d’information sur ce programme, CLIQUEZ pour contacter le Centre d’entraide et de prévention.

NOS POLITIQUES : POLITIQUE SUR LE TRAITEMENT DES PLAINTES ET LE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDSPOLITIQUE DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS